Ségolène, candidate du flou pour l'UMP

— 

 L'UMP a dénoncé dimanche le "vide sidéral" du discours de Ségolène Royal lors de son congrès d'investiture, affirmant que c'est une "candidate du grand flou" qui se présente aux Français.
"Derrière les belles phrases et les jolis sourires de Madame Royal, l'UMP (...) dénonce le vide sidéral du discours creux de la candidate socialiste", ont déclaré  Valérie Pécresse et Luc Chatel, porte-parole de l'UMP.

"Rien de concret sur l'emploi, aucune proposition sur l'éducation, aucune imagination en matière économique, aucune vision internationale, aucune ligne de force en matière de sécurité", ont-ils affirmé.
"Madame Royal n'ose pas afficher le projet de son parti marqué par l'archaïsme de ses propositions. C'est une candidate du grand flou qui se présente aux Français", ont-il ajouté.

Par ailleurs, "l'UMP se scandalise de l'instrumentalisation de la question des droits des femmes par Madame Royal", ont-ils ajouté.
Ils ont estimé que "celle qui n'a participé à l'adoption d'aucun des textes présentés par la majorité depuis cinq ans, ni sur l'égalité des salaires, ni sur les violences faites aux femmes, est la moins bien placée pour défendre cette cause universelle".