La Halde épingle des médecins

©2006 20 minutes

— 

Ils avaient renié leur serment d'Hippocrate. La Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a jugé « discriminatoire » le refus de certains médecins de soigner des patients bénéficiaires de la CMU. Le rapport de la Halde au ministre de la Santé a été rendu public hier par l'AFP.

Un collectif de médecins généralistes avait saisi l'institution le 30 juin après une enquête dans six villes du Val-de-Marne. Ce testing avait révélé que 4,8 % des généralistes et 41 % des spécialistes « piégés » avaient refusé de recevoir des patients CMU, prétextant un agenda trop rempli, alors qu'ils acceptaient de traiter à la même date des personnes non bénéficiaires de l'aide médicale.

La couverture maladie universelle est attribuée aux personnes gagnant moins de 598,23 euros mensuels. A la fin 2005, il y avait 4,843 millions de bénéficiaires.