France

Gênante, la peine plancher est reportée

Pour la majorité, ce n'est que partie remise. Les députés UMP ont décidé, hier, de ne pas présenter d'amendement instaurant des peines planchers pour les récidivistes, dans le cadre du projet de loi de prévention de la délinquance. Ces propositions d...

Pour la majorité, ce n'est que partie remise. Les députés UMP ont décidé, hier, de ne pas présenter d'amendement instaurant des peines planchers pour les récidivistes, dans le cadre du projet de loi de prévention de la délinquance. Ces propositions divisaient largement la majorité. « Il ne faudrait pas rajouter du tout-sécuritaire dans un projet qui est censé faire de la prévention », expliquait-on, hier, dans les couleurs de l'Assemblée. Les députés vont néanmoins réfléchir à des amendements permettant que le prise en compte des circonstances aggravantes, comme la récidive pour les délinquants mineurs. Et l'idée des peines planchers n'est pas abandonnée puisqu'elle figure dans le programme législatif de l'UMP.