Trop de dossiers par juge

©2006 20 minutes

— 

Un des principaux freins à l'aboutissement des instructions financières a pour origine le grand nombre de dossiers attribué aux magistrats, à tel point qu'il est impossible pour eux de les instruire tous. Ainsi, après s'être occupé du dossier Elf, le juge Van Ruymbeke a eu la charge de l'enquête sur l'affaire des frégates de Taïwan, celle sur le dossier des transferts suspects de joueurs du PSG et deux autres instructions sur Thales. Quant aux juges Jean-Marie d'Huy et Patrick Pons instruisant la complexe affaire Clearstream, ils ont aussi pour tâche d'enquêter sur les comptes du groupe Rhodia, le comité d'entreprise d'EDF-GDF ou encore le dossier Vivendi.