L'action groupée des anciens salariés pourrait coûter cher

©2006 20 minutes

— 

Outre la faillite de 2001, l'agonie de Moulinex aura mis en cinq ans plus de 5 000 salariés sur la paille. Les anciens n'ont pas pour autant abandonné la bataille judiciaire. Huit cents d'entre eux ont déposé des plaintes pour « licenciement abusif » au conseil des prud'hommes de Caen. Ils estiment ne pas avoir été licenciés dans des bonnes conditions. Aujourd'hui, 200 plaintes seront examinées à Caen, les 600 autres le seront le 29 novembre. Selon nos informations, 90 dossiers de plus ont été déposés depuis. Les « Moulinex » s'appuient sur une décision de la Cour d'appel donnant raison à une dizaine de salariés. A raison de versements compris entre 10 000 et 20 000 e par personne, l'addition pourrait au total coûter plus de 15 millions d'euros à l'Association pour la garantie des salaires.

Fin août, le préfet de Basse-Normandie estimait que le taux de reclassement des ex-salariés était de 98 % pour un coût de 100 millions d'euros. Faux, répondent les « Moulinex », pour qui, plus de la moitié d'entre eux n'a pas retrouvé d'emploi.