De nouvelles consignes pour les passagers

©2006 20 minutes

— 

AFP TV

C'est à partir d'aujourd'hui que les nouvelles mesures de sûreté décidées par la Commission européenne entrent en vigueur pour tous les aéroports de l'Union. Ces mesures ont été adoptées en concertation avec les Etats-Unis pour faire face aux « nouvelles menaces des explosifs liquides ». Elles risquent de rallonger la durée des contrôles. Voici ce qu'il faut savoir.

Les produits Sont concernés par ces mesures liquides, gels, pâtes et aérosols.

Les contenants Les bouteilles, pots ou tubes, ne doivent pas dépasser 100 ml et doivent être transportés dans un sac plastique fermé, comme un sac de congélation d'une contenance d'un litre maximum et de dimensions maximales de 20 cm par 20 cm. Ces sacs, pour l'instant gratuits, seront ensuite vendus dans les aéroports.

Duty-free Pour les produits de plus de 100 ml, seuls ceux achetés en duty-free seront autorisés à bord. Ils seront placés dans un sac scellé et remis au passager par les vendeurs.

Preuves Les aliments pour bébés ou enfants en bas âge ainsi que les médicaments nécessaires pour le séjour sont autorisés. Seulement, les passagers pourront être amenés à prouver l'authenticité des produits en les goûtant ou en présentant une prescription médicale (ordonnance, certificat d'un pharmacien...).

Autorisés Les ordinateurs et autres « grands appareils électriques » sont autorisés en cabine, mais doivent être soumis séparément aux rayons X lors du contrôle de sûreté.

Information La société Aéroports de Paris (ADP) mobilise 500 personnes supplémentaires pour informer les passagers. ADP conseille de se présenter plus tôt à l'aéroport, et de contacter sa compagnie pour évaluer l'heure d'arrivée à l'aéroport.

A. S.

Depuis 2004, quelque 2 600 personnes se sont vu refuser l'obtention d'un badge d'accès à la zone réservée de Roissy pour des raisons de sûreté, mais non liées à des risques terroristes, selon la sous-préfecture de Roissy. Soit plus d'1 % des demandes.