Génocide rwandais : MAM déclassifie

©2006 20 minutes

— 

Feu vert. La ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, a décidé de déclassifier 105 notes de la DGSE dans l'enquête sur le rôle de l'armée française lors du génocide perpétré au Rwanda en 1994. En février 2005, six Tutsis rwandais ont porté plainte contre X pour « complicité de génocide » devant le tribunal des armées de Paris. Ils accusent des soldats français d'avoir commis des meurtres et laissé les miliciens hutus enlever des réfugiés dont ils avaient la charge. L'armée a toujours démenti.