Les affrontements se succèdent dans les cités

©2006 20 minutes

— 

A chaque semaine ses violences. Les affrontements avec les policiers se sont multipliés depuis la rentrée. Dernier en date, dimanche dernier à Grigny (Essonne). Dans l'après-midi, entre 30 et 40 individus cagoulés ont brûlé un car et trois voitures, et jeté des pierres sur des policiers à la cité de la Grande-Borne. Personne n'a été blessé et deux suspects ont été interpellés. Il pourrait s'agir d'une vengeance de certains jeunes après une intervention musclée de CRS dans un café de la cité samedi soir.

Ce week-end encore, des incidents ont éclaté entre des jeunes et des policiers dans le quartier Eugène-Delacroix à Aulnay-sous-Bois (93). Les forces de l'ordre ont été visées par des projectiles et des cocktails Molotov. Un mineur a été placé en garde à vue.

Le 19 septembre, un CRS a été roué de coups par des jeunes à la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes. Cinq personnes ont été mises en examen. Le 1er octobre, sept policiers ont été pris à partie aux Mureaux (Yvelines). Deux hommes ont été écroués.