Réforme de la justice contestée

©2006 20 minutes

— 

Trois avocats qui ont défendu des acquittés dans l'affaire d'Outreau et l'un de ces acquittés ont dénoncé samedi « le corporatisme » des magistrats. Ils critiquent ainsi l'annonce vendredi du retrait de deux mesures importantes de la réforme de la justice présentée demain en Conseil des ministres. Il n'y aura pas de changement de composition du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), ni instauration de sanctions contre les juges en cas de violation délibérée de la procédure pénale. Il s'agissait notamment de faire entrer des membres de la société civile au CSM. « Demain, nous aurons d'autres Outreau », a déclaré un avocat. Par ailleurs, le juge Burgaud est entendu aujourd'hui pour la première fois par le CSM sur le désastre judiciaire d'Outreau.