Agression de policiers préméditée

©2006 20 minutes

— 

Quatre jeunes ont été placés en détention provisoire samedi par un juge du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) dans l'affaire de l'agression d'un policier à Epinay-sur-Seine le 13 octobre. Un cinquième a été placé sous contrôle judiciaire. Ils ont tous été « mis en examen pour tentative de meurtre aggravé sur un fonctionnaire de police avec préméditation ». Le procureur de la République, François Molin, a confirmé samedi qu'une « vengeance » serait à l'origine de ce guet-apens tendu dans la cité d'Orgemont. Des représailles auraient été décidées après l'interpellation le 6 octobre d'un des jeunes mis en examen, âgé de 19 ans, petite main dans un trafic de cannabis. Des menaces auraient été proférées dès le 9 octobre.

D'autres agressions contre des policiers ont par ailleurs eu lieu vendredi. Deux cocktails Molotov ont été lancés contre un véhicule de la brigade anticriminalité à Orléans, et une policière municipale a été légèrement blessée à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).