« L'UMP est en voie de guérison »

— 

Quatre mois après sa crise intestine, l'UMP est-elle en mesure de profiter des difficultés de la gauche ? «22 % [de popularité] pour François Hollande, moins d'un an après son élection, le président de la République devrait s'interroger», a expliqué Christian Jacob lors de l'émission « Mardi politique » diffusée sur RFI en partenariat avec 20 Minutes. Le président du groupe à l'Assemblée a estimé que son parti «n'est plus convalescent». «On est en phase de guérison (...) On est en pleine reconstruction mais ça prend du temps», a lancé ce proche de Jean-François Copé. Faut-il revoter en septembre pour désigner le président de l'UMP ? «Il y a eu un accord en ce sens en décembre», a estimé le député de Seine-et-Marne avant de relativiser. «Si les deux [Copé et Fillon] ne souhaitent pas que l'on revote et si nos fédérations ne le veulent pas non plus, il faudra revoir les positions. (…) Je pense que l'on ne peut pas prendre cette décision autrement qu'en passant par les militants», a conclu Jacob. M. GO.