« Plus diffuse, la menace grandit »

— 

Serge Blisko.
Serge Blisko. — IBO / SIPA

Jeudi, vous allez remettre votre rapport à Jean-Marc Ayrault. La menace sectaire augmente-t-elle ?

L'an dernier, nous avons reçu plus de 2 600 signalements à la Miviludes. C'est une augmentation de l'ordre de 10 à 15 %. Donc oui, la menace sectaire grandit. Elle devient aussi différente.

C'est-à-dire…

Elle est plus diffuse, donc plus grave à mon sens. Les pratiques non conventionnelles, notamment dans le domaine de la santé, augmentent. Avant, quand quelqu'un poussait la porte de l'Eglise de scientologie, on le repérait. Aujourd'hui, c'est plus dur d'aider quelqu'un qui va voir un pseudo-psychologue qui finit par l'embrigader.

Quelles préconisations formulez-vous auprès du Premier ministre ?

Je vais demander plus de moyens pour les associations de victimes. Il faut aussi développer les formations, notamment dans les écoles de police et de gendarmerie.

Propos recueillis par V. V.