Les deux frères vivaient à la cave

— 

La maison où les enfants vivaient .
La maison où les enfants vivaient . — 20 MINUTES

C'est dans un paisible quartier résidentiel des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) que deux enfants de 10 et 12 ans ont vécu un calvaire. Après que l'aîné s'est rendu mercredi au commissariat de Bondy pour dénoncer les maltraitances qu'il subissait, les policiers ont découvert à la cave du modeste pavillon une pièce sans fenêtre ni lumière qui faisait office de chambre pour les deux jeunes frères. Leur père, plombier, et leur belle-mère ont été mis en examen pour violences sur mineur, défaut de soins et privation d'aliments. Ils ont été incarcérés. Les deux enfants, ainsi que le fils cadet de la belle-mère, qui ne semble pas avoir subi le même traitement, ont été pris en charge par l'aide sociale à l'enfance.

Une famille signalée et suivie


«Les enfants jouaient tranquillement. Ils criaient parfois, mais comme tous les enfants de leur âge. Je croyais qu'ils jouaient. Je ne me serais jamais douté de tout cela», racontait lundi une voisine. Selon plusieurs sources, les maltraitances duraient depuis plusieurs années. La famille était suivie par un éducateur après plusieurs signalements transmis par l'établissement scolaire des deux enfants. Mais visiblement, ce suivi n'a pas empêché, ni permis de détecter les agissements. « Une fois le signalement transmis au service compétent, des dysfonctionnements dans l'évaluation de la situation de l'enfant peuvent survenir », explique Laure Doucin, juriste à l'association l'Enfant bleu-Enfance maltraitée. WILLIAM MOLINIé