La «Manif pour tous», un parti ?

Romain Lescurieux

— 

Frigide Barjot envisage de présenter 
des listes aux municipales de 2014.
Frigide Barjot envisage de présenter des listes aux municipales de 2014. — V. WARTNER / 20 MINUTES

La « Manif pour tous » compte « investir le terrain électoral dès les prochaines élections », selon sa chef de file, Frigide Barjot. Celle-ci a affirmé dimanche, dans un entretien au quotidien Corse-Matin, que son mouvement présenterait une liste aux élections municipales de 2014. Invitée lundi du Talk Orange-Le Figaro, elle a même suggéré l'idée de se présenter à Paris.

« Maintenir un élan vers une mutation politique est compliqué », commente Eddy Fougier, politologue et spécialiste des mouvements de contestation. Si les contours du « parti » de Frigide Barjot ne sont pas encore tracés, les « cibles » sont clairement désignées : « Nous allons présenter des candidats dans les villes dont les élus n'ont pas joué le jeu », a-t-elle indiqué. Pour Eddy Fougier, la « Manif pour tous » peut au mieux devenir un « groupe de pression ». L'autre « handicap » du mouvement est son hétérogénéité politique. A l'UMP, le député Hervé Mariton est clair. « La»Manif pour tous«n'a pas une approche de politique globale. Le mieux est d'intégrer nos listes ».