Copé renonce à son job d'avocat

— 

Jean-François Copé a choisi. Pressé par des membres de son parti et critiqué par la gauche, le président de l'UMP a préféré abandonner son métier d'avocat d'affaires qu'il exerçait en parallèle de son mandat de parlementaire. «J'ai pris la décision de me consacrer maintenant exclusivement à ma famille politique et à mon pays, je vais donc cesser mes fonctions d'avocat», a-t-il déclaré lundi sur RTL. Avec la loi sur la moralisation de la vie politique, l'exécutif envisage d'interdire aux parlementaires d'exercer certains métiers pour éviter tout conflit d'intérêts. Dans ce contexte, des fillonistes, notamment Laurent Wauquiez, avaient critiqué à demi-mot la double casquette de Copé.