Plus de migraine pour Sarkozy, ni de division pour Villepin

©2006 20 minutes

— 

La migraine est finie mais la prise de tête continue. Nicolas Sarkozy a surmonté hier le mal de crâne qui lui a fait annuler mardi ses rendez-vous, et a assisté au Conseil des ministres, alors que la crise fait rage entre sarkozystes et chiraquiens depuis que Dominique de Villepin et Michèle Alliot-Marie évoquent une autre candidature possible en 2007 que celle de Sarkozy. Le Premier ministre s'est dit hier « profondément attaché au rassemblement ».