Lebranchu décentralise

— 

A peine sortie de son audition devant la commission de l'aménagement du territoire du Sénat, Marylise Lebranchu est venue, mardi soir, vanter sa réforme de la décentralisation à « Mardi politique ». Diffusée sur RFI en partenariat avec 20 Minutes et Le Point, l'émission a permis à la ministre de détailler l'objectif des trois textes qu'elle entend défendre en 2013. « Il faut que l'Etat acte que les collectivités territoriales sont matures », a-t-elle lâché. En clair, des conférences seront organisées dans chaque région pour déterminer le rôle de chaque collectivité (région, département, commune). Pourquoi ne pas supprimer plus simplement des échelons ? « Parce que c'est compliqué à faire et que cela coûterait 6, 5 milliards à l'Etat en temps de crise », a plaidé l'ancienne garde des Sceaux. Reconnaissant qu'aujourd'hui, « personne n'est content », la ministre a promis de poursuivre la concertation. Vincent Vantighem