L'incontinence urinaire, un mal tu et peu traité

— 

Un mal tabou et pourtant répandu. A l'occasion de la Semaine des troubles de la continence urinaire, qui se déroule jusqu'à samedi, l'Association française d'urologie (AFU) rappelle que cette pathologie concerne 3 millions de Français. Elle toucherait entre 25 à 40 % des femmes avec une fréquence qui augmente avec l'âge, pour atteindre plus de 45 % d'entre elles après 75 ans. Chez les hommes, l'incontinence urinaire survient chez 3 à 5 % des quadragénaires et augmente ensuite pour concerner 10 % des plus de 60 ans et 30 % des plus de 90 ans. Les causes sont variées : grossesse, pathologies prostatiques pour les hommes, troubles neurologiques… Mais selon l'AFU, seulement 15 à 30 % des incontinences seraient prises en charge. Pourtant des solutions existent pour la traiter, rappelle l'AFU : une rééducation peut être proposée en première intention et en seconde, une intervention chirurgicale peu invasive. d.b.