Le renardeau Zouzou risque d'être confisqué

— 

Pour l'instant, il gambade dans son enclos sans se douter de rien. Mais Zouzou, un renardeau apprivoisé, pourrait bien être confisqué par la justice. C'est ce que le parquet général de la cour d'appel de Bordeaux (Gironde) a requis, mardi. Les propriétaires de l'animal, qui l'ont recueilli alors que sa mère était morte, n'ont pas obtenu l'autorisation de la préfecture qui leur permettrait de garder le canidé. « On a envoyé dix courriers en recommandé au préfet sans jamais avoir de réponse », se désole Ana-Paula Delanes, la « maman » de Zouzou. Car cette autorisation est indispensable aux propriétaires pour conserver l'animal dans leur jardin. « Le pire, c'est que nous avons un papier du ministère de l'Ecologie qui reconnaît Zouzou comme un nouvel animal de compagnie (NAC) », poursuit Ana-Paula Delanes. La cour d'appel rendra sa décision le 11 juin. En attendant, si les Delanes sont « dégoûtés », ils ont prévu de se battre pour Zouzou. Vincent Vantighem