Hollande ira « jusqu'au bout »

Enora Ollivier

— 

Les opposants estiment que leur mobilisation doit bouleverser l'agenda.
Les opposants estiment que leur mobilisation doit bouleverser l'agenda. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Ils veulent être reçus par le Président. Et demandent, pour certains, le retrait du projet de loi sur le «mariage pour tous» d'ici à jeudi, jour de l'interview de François Hollande sur France 2. Les opposants au texte estiment que leur mobilisation de dimanche doit bouleverser l'agenda. A l'Elysée, on dit ne pas vaciller. «On respecte une mobilisation importante, de gens venus de toute la France», mais «on ira jusqu'au bout», a assuré l'entourage du chef de l'Etat. L'Elysée a également exclu de recevoir pour le moment les chefs de file des opposants au texte, comme ils le réclament. Le projet de loi, adopté en première lecture à l'Assemblée le 12 février, doit être examiné au Sénat à partir du 4 avril.