L'avenir de «Libération» toujours dans le flou

©2006 20 minutes

— 

Le très attendu conseil d'administration réunissant les actionnaires de Libé s'est déroulé hier. Edouard de Rothschild, actionnaire principal depuis deux ans, a présenté un plan de poursuite de l'activité avec cent suppressions d'emplois et une externalisation des services Internet. Soit un « changement de modèle économique et de format éditorial », selon l'entourage de Rothschild, inacceptable pour beaucoup de salariés et susceptible de déclencher un nouveau conflit. Hier soir, les discussions se poursuivaient.