Les indigènes ne sont plus indigents

©2006 20 minutes

— 

Sur ordre de Jacques Chirac, le ministre délégué aux Anciens Combattants, Hamlaoui Mekachera, a annoncé hier que les anciens soldats des colonies allaient désormais percevoir les mêmes pensions que les nationaux français. Une régularisation due en partie au film Indigènes – sur les écrans hier également – et saluée par les anciens combattants d'Afrique noire, du Maghreb, de Madagascar et d'Indochine, qui ont participé à la victoire des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. Cette mesure, qui concerne quatre-vingt-quatre mille personnes et constitue un nouveau pas dans la reconnaissance des pages oubliées de l'histoire de France et de ses colonies, coûtera 110 millions d'euros par an et sera inscrite au projet de loi de finances 2007 par un amendement du gouvernement.

Les associations d'anciens combattants des colonies se sont félicitées de cette revalorisation des pensions, y voyant « la réparation d'une injustice ».