Corinne Lepage : «Le bilan écologique de l'éthanol n'est pas bon»

©2006 20 minutes

— 

"C'est une très belle décision, avec une motivation très fouillée", a commenté Corinne Lepage, avocate du collectif d'opposants au projet. "C'est un coup d'arrêt aux massacres auxquels nous assistons", a-t-elle ajouté.
"C'est une très belle décision, avec une motivation très fouillée", a commenté Corinne Lepage, avocate du collectif d'opposants au projet. "C'est un coup d'arrêt aux massacres auxquels nous assistons", a-t-elle ajouté. — Mychèle Daniau AFP/Archives

Interview de Corinne Lepage, ex-ministre de l'Environnement, présidente de Cap 21.

Le gouvernement compte promouvoir le bioéthanol. Est-ce une bonne nouvelle ?

Je suis très réservée, car le bilan écologique de l'éthanol n'est pas bon. Sa fabrication nécessite un recours massif à des pesticides, nitrates et herbicides. En revanche, je dis bravo pour l'incitation économique à utiliser d'autres énergies que le pétrole. Même si l'éthanol coûte deux à trois fois plus cher à produire que l'essence, et qu'il faudra savoir qui paye la différence.

Quelle serait la « bonne mesure » à adopter, selon vous ?

Permettre aux agriculteurs de produire du carburant à l'huile de colza pour leur propre utilisation. Pas de transport entre producteur et consommateur, ça signifie : pas de gaz à effet de serre. Mais le gouvernement ne veut pas de cette mesure parce que cela le priverait de taxes.

Recueilli par S. C.