Jospin tacle la candidature Hollande sans déclarer la sienne

©2006 20 minutes

— 

Lionel Jospin a estimé, hier sur Europe 1, que l'idée d'une candidature de François Hollande à l'investiture socialiste pour la présidentielle arrivait « un peu trop tard ». Henri Emmanuelli (NPS) avait appelé dimanche le premier secrétaire à prendre « ses responsabilités », en étant candidat à l'investiture.

Interrogé sur son soutien à cette éventuelle candidature, l'ancien Premier ministre a répondu : « Si un processus de rassemblement se faisait autour du leader du PS, oui pourquoi pas. » Il a également maintenu le suspense au sujet de sa propre candidature d'ici à la date limite du dépôt des candidatures le 3 octobre : « Je suis le fils d'une sage-femme, j'irai au terme », a-t-il dit en ajoutant que « rien ne pouvait l'empêcher » d'y aller. Il a par ailleurs critiqué les thèmes avancés par Ségolène Royal : « On ne peut pas faire une élection présidentielle sur la carte scolaire, l'encadrement militaire ou sur une remise en cause des 35 heures. »