France et Sénégal s'accordent

©2006 20 minutes

— 

Un accord sur la gestion des flux migratoires entre la France et le Sénégal a été signé, samedi à Dakar, par les deux ministres de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy et Ousmane Ngom. Le texte porte sur une gestion concertée des flux migratoires, centrée sur l'immigration régulière, l'immigration irrégulière et le codéveloppement. Cet accord intervient au moment où la pression des migrants s'accentue aux frontières de l'Europe et après la levée de boucliers en Afrique provoquée par « l'immigration choisie » de Sarkozy. Le ministre a estimé au sujet de cette polémique – son concept officialiserait « l'exode des cerveaux » – qu'il ne s'agissait que d'« un malentendu », levé très facilement au cours de sa visite. Concernant l'immigration irrégulière, l'accord prévoit de faciliter le rapatriement des clandestins sénégalais. La délivrance de visas de circulation pour les hommes d'affaires, artistes et sportifs sera plus facile. La France proposera fin septembre un projet d'application de ces dispositions. Par ailleurs, un autre candidat français à la présidentielle immigrera cette semaine au Sénégal. Ségolène Royal rendra visite au président Wade.