Un homme s'immole devant Pôle emploi

— 

Un individu de 42 ans a trouvé la mort mercredi en s'immolant par le feu devant une agence Pôle emploi de Nantes (Loire-Atlantique). Chômeur en fin de droits, il avait averti la veille Pôle emploi et certains médias locaux de son intention de se suicider. Une médiation s'était ouverte « pour rechercher avec lui les solutions possibles » et un dispositif de surveillance avait été mis en place par la police. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Les personnels de l'agence, « extrêmement choqués », ont reçu un soutien psychologique. Le ministre du Travail, Michel Sapin, est allé à leur rencontre en début de soirée. Le désespéré avait déposé à la fin décembre une demande d'allocation après une fin de mission d'intérim. Ayant bénéficié de versements indus pendant cette activité, Pôle emploi aurait, comme le prévoit la réglementation, refusé la réouverture de ses droits tout en réclamant un trop-perçu, selon une source proche du dossier. à nantes, Frédéric Brenon