Le FN à l'assaut de la République

©2006 20 minutes

— 

Le président du Front National (FN), Jean-Marie Le Pen, sera jugé par le tribunal correctionnel de Paris les 7 et 8 juin 2007 - après l'élection présidentielle - pour ses propos sur l'occupation allemande en France publiés dans Rivarol, a-t-on appris jeudi auprès du tribunal.
Le président du Front National (FN), Jean-Marie Le Pen, sera jugé par le tribunal correctionnel de Paris les 7 et 8 juin 2007 - après l'élection présidentielle - pour ses propos sur l'occupation allemande en France publiés dans Rivarol, a-t-on appris jeudi auprès du tribunal. — Michel Gangné AFP

Toujours aussi discret, le Front national se réunit aujourd'hui à Valmy (Marne) sur le thème « Nation et République ». Officiellement, le FN ne présentera pas son programme aujourd'hui mais en novembre, à la fête Bleu Blanc Rouge au Bourget (Seine-Saint-Denis). Le site du FN présente pourtant « le programme », un document de trois cents mesures et près de deux cents pages, mais sans préciser qu'il s'agit de celui de 2002.

Une inflexion importante est néanmoins attendue entre les propositions du parti pour 2002 et 2007. Le choix de la ville de Valmy et de la date, le 20 septembre, n'est pas anodin. La référence à la bataille qui a vu la victoire de la France révolutionnaire contre l'armée prussienne en 1792 indique, selon Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite, un virage majeur : « l'appropriation de la thématique républicaine ».

Le Front national veut montrer, sous l'influence de Marine Le Pen, directrice stratégique de campagne, et de Louis Aliot, directeur adjoint, qu'il est « capable de mener une politique de gouvernement ». Ce qui suppose de résoudre une équation difficile, concilier les extrêmes de leurs précédentes campagnes (lire ci-contre) et l'image plus lisse présentée par Marine Le Pen. Un test grandeur nature est en cours : l'obtention des cinq cents parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection n'est pas acquise. Jean-Marie Le Pen continue de mettre en scène cette épreuve. Il a déclaré lundi qu'en cas d'échec, il devrait vendre le siège du FN à Saint-Cloud afin de rembourser les emprunts qu'il a déjà contractés pour financer sa campagne.

Arnaud Sagnard

Programme Pour la présidentielle 2002, le FN prévoyait de sortir de l'Union européenne et de l'Otan, de revenir au franc, de supprimer l'impôt sur le revenu, le pacs, la CMU et les ZEP. Etaient également programmés le démantèlement des « ghettos ethniques », la fin du droit à l'IVG, l'enseignement du « Beau », l'inscription de la préférence nationale dans la Constitution. Au milieu de citations d'auteurs humanistes, on trouvait des remarques sur la « Kommandantur antiraciste » et la « Propagandastaffel » des émissions télévisées.