Les jeunes cerveaux plus sensibles aux ondes

©2006 20 minutes

— 

Friture sur les ondes. Les scientifiques sont d'accord pour dire que le cerveau de l'enfant est plus sensible aux ondes émises par les mobiles. Mais personne ne sait quels en sont les effets. En l'état actuel des connaissances, c'est donc le principe de précaution qui prévaut. Ainsi, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement recommande de renforcer l'information des consommateurs et de limiter l'exposition en durée et en intensité, surtout pour les enfants.

Mais une récente étude suédoise est plus pessimiste. Celle-ci semble montrer qu'une utilisation prolongée et intensive du portable augmenterait les risques de cancer du cerveau, et notamment de tumeur sur le côté de la tête où le téléphone est utilisé. Ces résultats ne sont pas applicables in extenso en France, car le matériel utilisé n'est pas le même en Suède. Mais c'est l'une des premières études menées sur une longue période. Car pour le moment, les scientifiques manquent surtout de recul.

D. C.

Les opérateurs se sont engagés à ne pas vendre de mobiles spécifiques pour les enfants et à ne pas faire de marketing à leur intention. Certaines pubs sont toutefois limites, notamment celles sur les forfaits bloqués, qui s'adressent aussi bien aux parents qu'aux enfants.