Sarkozy annonce 6924 régularisations

©2006 20 minutes

— 

Un chiffre « exact » et « final ». Dans une interview diffusée sur France 2 hier soir, Nicolas Sarkozy a annoncé que le nombre de régularisations de parents sans papiers d'enfants scolarisés en France était de 6 924 personnes sur les 30 000 dossiers déposés dans le cadre de la circulaire du 13 juin. « C'est le chiffre final puisque, maintenant, la circulaire est terminée. Nous en revenons à la procédure dite normale », a précisé le ministre de l'Intérieur. Ce chiffre correspond aux estimations faites par le ministre en août dernier.

Toutes les personnes qui voient leur dossier rejeté sont susceptibles d'être expulsées à tout moment, et certaines sont déjà retournées dans leur pays. Cette annonce a été accueillie avec beaucoup de circonspection par les expulsés de Cachan, lieu symbolique de ce dossier. « Dix dossiers ont été déposés parmi les gens de Cachan et quatre ont été régularisés. C'est une goutte d'eau dans l'océan et ça ne règle pas le problème de Cachan qui est un problème humanitaire », a déclaré un de leurs délégués.

Pour le Réseau éducation sans frontières (RESF), à la pointe de la mobilisation, c'est la fin d'un mensonge : « C'était du bluff, maintenant on repart dans une démarche normale (...). Non seulement les critères n'étaient pas satisfaisants, mais leur mise en application était d'un arbitraire total. »

Une école pour enfants sourds à Paris a dénoncé hier le « risque d'expulsion » d'un élève et de ses parents algériens. « Un gâchis », selon elle, vu « l'évolution spectaculaire » de l'enfant de 6 ans.