Intervention au Mali: 63% des Français pour, 33% contre, selon un sondage

© 2013 AFP

— 

Soixante-trois pour cent des Français se sont déclarés favorables à l'intervention militaire française au Mali, contre 33% qui s'y sont dits hostiles, dans une enquête de Harris Interactive pour 20 minutes.
Soixante-trois pour cent des Français se sont déclarés favorables à l'intervention militaire française au Mali, contre 33% qui s'y sont dits hostiles, dans une enquête de Harris Interactive pour 20 minutes. — Issouf Sanogo afp.com

Soixante-trois pour cent des Français se sont déclarés favorables à l'intervention militaire française au Mali, contre 33% qui s'y sont dits hostiles, dans une enquête de Harris Interactive pour 20 minutes.

Selon ce sondage, 25% des personnes interrogées ont répondu qu'elles étaient «tout à fait favorables» à l'intervention, et 38% qu'elles y étaient «plutôt favorables».

23% ont déclaré y être «plutôt opposés», et 11% «tout à fait opposés».

4% sont sans opinion.

Selon Harris Interactive, 70% des sympathisants de gauche et 68% de ceux de droite approuvent l'action militaire française au Mali.

Les sondés avaient à répondre à partir de la phrase suivante: «la France a débuté une intervention militaire au Mali, répondant à la demande militaire des autorités maliennes pour empêcher l'avancée des troupes islamistes vers le sud du pays et la capitale Bamako».

Ces résultats sont quasi identiques à ceux d'un sondage Ifop publié lundi (63% de pour, 37% de contre). Un sondage BVA publié mardi estimait à 75% la proportion de Français favorables à l'intervention.

D'autre part, selon Harris Interactive, 64% des personnes interrogées s'attendent à ce que l'intervention dure «quelques mois». Pour 19%, elle prendra «quelques années» et, pour 14%, quelques semaines. 3% ne se prononcent pas.

En outre, 82% estiment que l'initiative de la France va entraîner «des actes terroristes visant la France et les ressortissants français dans d'autres pays». 60% ont répondu «oui, probablement» et 22% «oui, certainement», à la question.

Sondage réalisé par internet les 14 et 15 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l'access panel Harris Interactive. Méthode des quotas.