Les villes se préparent à changer de rythme scolaire

delphine bancaud

— 

Encore deux mois pour décider. D'ici au 1er mars, les maires devront déclarer s'ils appliqueront la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013 ou s'ils attendront 2014. Une réforme dont les contours commencent à se préciser, Vincent Peillon présentant ce mardi au Conseil supérieur de l'éducation le projet de décret restaurant la semaine de 4, 5 jours à l'école.

Une incitation financière


Selon ce texte, le temps scolaire ne devra pas excéder cinq heures trente par jour (au lieu de six aujourd'hui) et la pause de midi ne sera pas inférieure à une heure trente. Le choix du mercredi matin comme demi-journée supplémentaire pourra faire l'objet d'une dérogation, pour être remplacé par le samedi matin. En fin de journée, les élèves pourront suivre des «activités pédagogiques complémentaires», organisées en groupes restreints. Il s'agira d'aide aux élèves en difficulté, d'aide au travail personnel, ou d'une activité en lien avec le projet d'école. Pour inciter les communes à adopter la réforme dès 2013, l'Etat leur accordera une aide de 50 € par élève et même de 90 € pour les plus en difficulté. Un soutien financier qui a convaincu Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne (Rhône), de sauter le pas cette année : «Nous avons anticipé cette réforme depuis plusieurs mois pour être prêts à la rentrée.» Avec, à la clé, plusieurs changements : «On va devoir allonger la pause de midi des élèves, recruter davantage d'intervenants pour nos activités culturelles et sportives…», ajoute-t-il. Une réforme qui devrait coûter au final un peu moins de 90 € par an et par élève, selon ses estimations. A Nantes, les élus sont aussi dans les starting-blocks pour mettre en œuvre la réforme dès 2013. «En novembre, nous avons rencontré les parents d'élèves et les directeurs d'école et, dès la fin janvier, un groupe de travail rassemblant la communauté éducative sera mis en place», précise Johanna Rolland, adjointe au maire de la ville de Nante. Un effort de concertation, pour remporter l'adhésion. W