Le blues de Noël, ce n'est pas un cadeau

Delphine bancaud
— 


«Allô SOS détresse amitié ? Je suis au bout du rouleau.» Chacun a encore en tête les fameuses répliques du Père Noël est une ordure et son cortège de déprimés. Une baisse de moral saisonnière qui n'existe pas seulement dans les films, à en croire la flopée d'appels reçus par Sos Amitié pendant les fêtes. «Entre le 24 décembre 2011 et le 1er janvier 2012, nous avons reçu 13 951appels. Sachant que nous ne pouvons répondre qu'à un coup de fil sur quatre, cela prouve que le sentiment de solitude est partagé par beaucoup», souligne Maxime Bonin, porte-parole de l'association. Certains psys constatent aussi une plus forte demande de consultations lors de cette période supposée faste.



Le retour à l'enfance



«L'approche des fêtes est vécue difficilement par beaucoup, car cette période renvoie à l'enfance et peut raviver des blessures familiales. Elle réveille aussi la douleur due à la perte d'êtres chers et cristallise le sentiment de solitude», explique Marie Romanens, psychothérapeute et psychanalyste. «Certaines personnes se sentent d'autant plus seules lors de cette période que les autres partagent des moments conviviaux en famille. Ils ont l'impression d'être exclus de la société», ajoute Maxime Bonin. Une tristesse amplifiée par le manque de lumière en hiver, qui joue sur l'humeur. Pour ne pas «surinvestir les fêtes», Marie Romanens conseille tout d'abord de «ne pas se refermer sur soi et de faire des choses qui ont du sens. Comme participer au réveillon d'une association caritative ou inviter à sa table des personnes isolées». Une manière positive de se rendre utile et de regonfler son ego à la fois. Elle insiste également sur la nécessité de «prendre soin de soi, en s'offrant des petits plaisirs, comme un concert ou un massage». Pour ceux qui en ont les moyens, un voyage dans un univers dépaysant peut aussi permettre de casser les repères. Enfin, pour la psychothérapeute, il faut «faire des projets» pour que Noël soit un point de départ et non d'arrivée. ■