Amende maximale pour Alstom, 9 mois avec sursis pour un ex-patron

— 

La société Alstom Power Boilers, jugée pour avoir exposé ses salariés à l'amiante à Lys-lez-Lannoy (Nord) de 1998 à 2001, a été condamnée lundi à 75.000 euros d'amende, la peine maximale, et un ex-directeur à 9 mois de prison avec sursis, par le tribunal correctionnel de Lille.
La peine maximale de 75.000 euros d'amende avait été requise le 22 mai à l'encontre de l'entreprise nordiste qui était jugée pour "mise en danger de la vie d'autrui".
Un an de prison avec sursis avait été demandé contre l'ancien directeur du site, Bernard Gomez, qui a été condamné à 9 mois avec sursis et 3.000 euros d'amende pour le même chef et pour non-respect des règles d'hygiène et de sécurité.
La société a également été condamnée à verser 10.000 euros à chacun de ses 150 salariés et chacune des associations parties civiles au procès. Elle devra également afficher le jugement pendant deux mois au siège d'Alstom, et le publier dans plusieurs quotidiens nationaux et régionaux.
Lors du procès, la société et M. Gomez avaient répété à plusieurs reprises avoir protégé les ouvriers, et leurs avocats avaient plaidé leur relaxe.