François Bayrou cherche toujours à ramener la balle au centre

©2006 20 minutes

— 

Il croit qu'il y a de la place pour passer. Lors de l'université d'été de l'UDF ce week-end à La Grande-Motte (Hérault), François Bayrou s'est présenté comme la « seule alternative » pour « briser le monopole de l'UMP et du PS ». Crédité de 7 % dans les sondages, le leader centriste peine à se faire entendre. Il a blâmé le « déséquilibre » des moyens financiers et d'« influences » en attaquant l'intimité de Nicolas Sarkozy avec industriels et médias.