« Bugaled », la piste du sous-marin

©2006 20 minutes

— 

Serpent de mer. Pour la première fois, le juge d'instruction en charge de l'enquête sur le naufrage du Bugaled-Breizh, le 15 janvier 2004, a évoqué dans une note aux parties civiles l'« hypothèse » d'une collision avec un sous-marin, selon une information du Télégramme, le quotidien basé à Brest. « Ce n'est pas une hypothèse privilégiée, mais une piste à approfondir, c'est un travail de fond », a toutefois précisé Anne Kayanakis, procureure de la République à Quimper. Le magistrat instructeur, qui s'apprête à nommer un expert, va procéder à de nouvelles investigations en direction du Dolfjin, un sous-marin hollandais qui était le plus proche du chalutier au moment du naufrage. Les familles des cinq marins décédés, qui défendent la piste du sous-marin depuis le début de l'enquête, sont satisfaites de la « détermination » du juge « à aller jusqu'au bout ».