Avocats du mauvais côté de la barre

©2006 20 minutes

— 

Deux avocats toulousains, France Moulin et Michel Dublanche, doivent comparaître à partir d'aujourd'hui devant le tribunal correctionnel d'Orléans. Tous les deux sont soupçonnés notamment de « divulgation d'information » dans une affaire de blanchiment supposé d'argent de la drogue. La mise en examen et l'incarcération en mai 2004 de France Moulin, une première dans le monde du barreau rendue possible avec la loi Perben 2, avaient provoqué la colère des avocats. Quinze autres prévenus – numismates, intermédiaires, trafiquants – seront jugés pour « blanchiment » au cours des quinze jours du procès.