Blogs de campagne

— 

De même, la floraison des blocs-notes en ligne ("blogs"), accompagnés de vidéos ou d'audios, signe un progrès de la démocratie, mais pose le problème de la fiabilité par rapport aux journaux, selon lui.
De même, la floraison des blocs-notes en ligne ("blogs"), accompagnés de vidéos ou d'audios, signe un progrès de la démocratie, mais pose le problème de la fiabilité par rapport aux journaux, selon lui. — Nicholas Kamm AFP/Arch.

Chaque candidat « potentiel » à l’investiture du PS pour la présidentielle 2007 a désormais son blog, le plus médiatique étant celui de Ségolène Royal, Désirs d’avenir. Créé début 2006, ce blog a pour objectif de mettre en pratique « la démocratie participative » chère à la présidente de Poitou-Charentes. Les internautes peuvent s'exprimer sur différents thèmes (l'environnement, l'emploi, la diplomatie...). A l'issue de chaque débat (récoltant souvent plus de 1000 contributions), Ségolène Royal réalise une synthèse des propositions et présente les siennes. Démago, selon ses concurrents au PS, «respectueux des Français», selon son bras droit, Christophe Chantepy. Son blog figure en tout cas parmi les plus actualisés. Dimanche 27 août, l’internaute pouvait retrouver la vidéo de son discours à la Rochelle ainsi que son interview télévisée du samedi 26 sur France 2.

Idem pour le blog de Dominique Strauss-Kahn, son challenger dans les sondages. La vidéo de son discours à la Rochelle était également en ligne dès le lendemain. Celle de Laurent Fabius, par contre, est introuvable sur son site. Le dernier post date du 23 août 2006, soit « Ses 7 engagements pour 2007 ». Par contre, son interview sur RTL du lundi 28 août est annoncée dans l’agenda.

Rien sur l’Université d’été non plus sur le blog de Jack Lang, qui s’arrête au 23 août avec un post sur « la rentrée scolaire, qui se présente sous les pires auspices », selon l’ex-ministre de la Culture. Le bonnet d’âne de l’actualisation revient toutefois au blog de François Hollande, dont le dernier article remonte au…8 juillet 2006, date de son discours à Alger.

Côté multimédia, le site du Premier secrétaire du PS ne détient pas non plus la palme. Hormis un flux RSS, le blog ne contient que du texte et des photos. C’est celui de Strauss-Kahn qui s’avère le plus «à la page» : vidéos, podcasts, nombreuses photos, liens url… Le député du Val d’Oise ou du moins son équipe de communication semble plus au fait des possibilités du Web. Viennent ensuite les blogs de Laurent Fabius et de Ségolène Royal, utilisant les mêmes techniques mais de façon moins visible. Jack Lang, lui, rejoint François Hollande dans ce domaine, se limitant à des articles, le fil RSS en moins.

Catherine Fournier