Gendarme tué: le principal suspect interpellé et en garde à vue

© 2012 AFP

— 

L'homme soupçonné d'avoir foncé sur le gendarme tué mercredi dans l'arrière-pays niçois a été interpellé en début d'après-midi et placé en garde à vue, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.
L'homme soupçonné d'avoir foncé sur le gendarme tué mercredi dans l'arrière-pays niçois a été interpellé en début d'après-midi et placé en garde à vue, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête. — Jean-Christophe Magnenet afp.com

L'homme soupçonné d'avoir foncé sur le gendarme tué mercredi dans l'arrière-pays niçois a été interpellé en début d'après-midi et placé en garde à vue, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

"L'homme a été interpellé en début d'après-midi dans la juridiction de Nice", a déclaré le procureur, sans donner d'autres précisions.

L'homme, actuellement interrogé à Nice, est le "principal suspect", a estimé de manière plus affirmative une source proche de l'enquête, menée par la section de recherches de Marseille.

Le suspect a été interpellé dans la commune de Peille à 14H40, selon une autre source proche de l'enquête.

Avant cette interpellation, le procureur de Nice avait détaillé devant la presse le déroulement des événements qui ont conduit à la mort du major Daniel Briere, âgé de 52 ans, qui dirigeait une enquête sur le terrain pour interpeller un voleur de voiture.

Ce voleur, qui roulait à vive allure, a percuté "volontairement" le militaire qui le sommait de s'arrêter, selon le procureur. Le coéquipier du gendarme décédé a même parlé d'une "accélération" du conducteur à la vue des militaires munis pourtant de brassards de gendarmerie orange fluo.

Daniel Brière, projeté en l'air, est mort de ses blessures mercredi après-midi peu après son admission dans un hôpital de Nice.