Chirurgiens: "échec" de la négociation avec Bertrand (syndicats)

— 

AFP TV

 Plus de huit heures de négociation entre le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et les chirurgiens libéraux n'ont pas suffi à dégager les bases d'un accord faute d'une entente sur les tarifs, malgré une avancée sur le dossier des assurances professionnelles.

Les syndicats, qui observent une grève des blocs opératoires depuis le 24 juillet, ont indiqué qu'ils poursuivaient leur mouvement malgré une avancée importante sur le dossier des primes d'assurances, que Xavier Bertrand a jugé "réglé". Une nouvelle rencontre au ministère pourrait intervenir le 17 août avec les trois syndicats représentant les chirurgiens (UCDF), les gynécologues obstétriciens (Syngof) et les anesthésistes (AAL).

Philippe Cuq, président de l'Union des chirurgiens de France, a déclaré à la presse: "Nos professions aujourd'hui sont déçues. Nous allons continuer (la mobilisation) avec d'autres modes d'action", a-t-il dit au 10e jour de la grève dans les cliniques privées, "jusqu'à ce que les pouvoirs publics comprennent la gravité de la situation".