« Des contrôles de vitesse dans tous les départements »

— 

Trois questions au colonel Bauquis, chef du bureau de la sécurité routière à la gendarmerie nationale

Quel est le dispositif mis en place par la gendarmerie pour ce week-end ?


Nous aurons sur le terrain 8000 gendarmes spécialisés en sécurité routière, comme les motocyclistes qui sont tous mobilisés. Leur métier est uniquement de lutter contre l’insécurité routière. Ils seront aidés par les 60 000 personnels des brigades territoriales sur l’ensemble du territoire.

Quels sont leurs objectifs durant ce chassé-croisé ?

La première mission de ces gendarmes est d’assister les usagers de la route, de leur aider et de les conseiller. Ils doivent faire en sorte que les conditions de circulation soient les plus fluides possibles. Nous surveillons principalement les voies rapides qui sont les axes les plus empruntés lors de ces grands départs en vacances, mais aussi les zones de péage.

Vous avez aussi des missions de répression ?

Oui, elles concernent surtout les limitations de vitesse, le non-respect des distances de sécurité, le non-port de la ceinture de sécurité, la surcharge du véhicule… Ce que je peux vous dire, c’est qu’il y aura des contrôles de vitesse dans tous les départements.

Recueilli par David Carzon