Week-end noir de monde sur les routes

— 

Dans un communiqué commun publié à Madrid à l'issue de leurs conseils d'administration respectifs, les deux groupes ont confirmé leur intention de créer le numéro un mondial du secteur avec 6.713 kilomètres d'autoroute gérés, dans 16 pays, soit le réseau "le plus vaste au monde".
Dans un communiqué commun publié à Madrid à l'issue de leurs conseils d'administration respectifs, les deux groupes ont confirmé leur intention de créer le numéro un mondial du secteur avec 6.713 kilomètres d'autoroute gérés, dans 16 pays, soit le réseau "le plus vaste au monde". — Giorgio Benvenuti AFP

Cette année, encore plus que les autres selon les études des voyagistes, les Français passent l’essentiel de leurs vacances dans l’Hexagone. Pas étonnant donc qu’ils se retrouvent tous à un moment donné sur les routes. Ce week-end, le traditionnel chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, devrait donc être particulièrement chargé.
Bison Futé qui suit les tendances de circulation à la loupe, s’attend à de nombreuses difficultés dès vendredi, une journée classée rouge sur le territoire national, et même noir en Ile-de-France. Pour samedi, le Centre national d’information routière (CNIR) est catégorique : « Evitez de circuler ce jour ». « Malgré l’étalement des trafics sur l’ensemble du week-end, explique-t-on au CNIR, les difficultés seront extrêmement nombreuses et toucheront l’ensemble des grands axes de toutes les régions. Ce sera sans conteste la journée la plus difficile de l’année sur les longs trajets traversant la France du nord au sud ou d’est en ouest. Les bouchons commenceront dans la nuit de vendredi à samedi à Lyon et à Paris. »
La journée du dimanche, classée orange, ne sera guère mieux lotie et les difficultés seront au rendez-vous sur tous les grands axes et dans les deux sens de circulation.
Phénomène particulier cette année, la canicule qui dure maintenant depuis 4 semaines va inciter de nombreux usagers à circuler de nuit. Résultat d’après Bison Futé : « Les bouchons apparaissent de plus en plus tôt aux endroits sensibles du réseau routier, notamment le contournement Est de Paris où des ralentissements éphémères sont observés dès 2 heures du matin. »
Autre particularité liée à la vague de chaleur. En effet, alors que leur circulation est restreinte durant les week-end et les grandes migrations estivales, certains poids-lourds ont été autorisés à circuler quand même pour faire face à la canicule. « Un nouvel arrêté dérogatoire autorisant les transports d'eau, de boissons non alcoolisées, d'aliments pour le bétail et de groupes électrogènes sera pris ce week-end », a expliqué Dominique Perben, le ministre des Transports.
Tout le week-end, Bison Futé gardera l’œil fixé sur son compteur pour voir si le record de fréquentations sur les routes sera battu cette année. Ce record remonte à 2002 avec 792 kilomètres de bouchons cumulés. L’an dernier, ce chiffre avait atteint 749 kilomètres de bouchons.

David Carzon