20 Minutes : Actualités et infos en direct
violences sexuellesUne jeune patiente du CHU de Toulouse dépose plainte pour viol

Toulouse : Une enquête ouverte pour le viol d’une patiente du CHU

violences sexuellesUne enquête pour viol a été ouverte après l’agression d’une patiente de 18 ans samedi soir au sein du CHU de Purpan à Toulouse. Un trentenaire est en garde à vue
La victime est une patiente de 18 ans des urgences psychiatriques du CHU de Purpan. Le suspect l'aurait abordée à l'extérieur de l'établissement avant de la violer à l'intérieur. Illustration.
La victime est une patiente de 18 ans des urgences psychiatriques du CHU de Purpan. Le suspect l'aurait abordée à l'extérieur de l'établissement avant de la violer à l'intérieur. Illustration. - Frederic Scheiber / Sipa
Hélène Ménal

H.M.

C’est l’équipe soignante du CHU de Purpan, à Toulouse, qui a prévenu la police samedi soir peu avant minuit. Une patiente des urgences psychiatriques, âgée de 18 ans, venait de subir un viol au sein de l’établissement.

D’après le récit de la jeune femme, elle était descendue à l’extérieur du bâtiment pour fumer une cigarette quand un homme l’a abordée au prétexte qu’il cherchait les toilettes. Elle l’a guidée vers les sanitaires, mais il l’a forcée à y entrer avec lui et a abusé d’elle. Un homme de 30 ans a été intercepté par les agents de sécurité du CHU peu après qu’elle a donné l’alerte.

De source policière, la garde à vue du suspect a été prolongée dimanche.

Un personnel choqué

Dans un communiqué, le syndicat Sud-Santé Sociaux du CHU dénonce des événements « d’une grande gravité » survenus dans un contexte « de surmenage des agents de l’hôpital public ». Il pointe l’augmentation de la « charge de travail du personnel des urgences », notamment depuis la fermeture de la maison médicale de La Grave, en centre-ville. Sud Santé et la CGT ont déposé ce lundi « une alerte pour danger grave et imminent » en raison du choc et du « désarroi » que provoque cette affaire au sein du personnel soignant.

Sujets liés