20 Minutes : Actualités et infos en direct
coups de filetPrès de 30 kg de cannabis dans la caravane de « l’entreprise familiale »

Toulouse : 33 kg de cannabis saisis, le frère et la sœur entreposaient la marchandise dans leur caravane

coups de filetHéroïne, herbe et résine de cannabis, au-delà de cette affaire, les saisies de drogue se multiplient dans la Ville rose
Des pains de résine de cannabis. Illustration.
Des pains de résine de cannabis. Illustration. - DAMOURETTE / Sipa
Hélène Ménal

H.M.

Une jeune femme de 23 ans et son frère de 20 ans ont été mis en examen lundi à Toulouse pour « détention et trafic de stupéfiants », indique le parquet. A la tête d’une entreprise familiale bien rodée de livraison de drogue via une messagerie cryptée, la fratrie était sous surveillance policière depuis plusieurs jours. Les interpellations ont eu lieu vendredi. Les deux suspects avaient 4 kg de résine de cannabis avec eux mais, selon La Dépêche de Midi, 29 autres kg de « marchandise » ont été découverts entreposés à Saint-Jory, dans une caravane appartenant à la famille. Si le garçon était déjà connu de la justice, l’aînée, elle, ne l’était pas. Leur petite sœur, âgée de 17 ans, a également été arrêtée mais fait l’objet d’une procédure distincte.

Des infractions routières et des kilos de drogue

Cette saisie est la plus importante de toute une série survenue ces derniers jours. Vendredi aussi, des fonctionnaires ont contrôlé les trois occupants d’une voiture, limite épave, stationnée dans les quartiers nord de la Ville rose. Ils ont mis la main sur un kilo d’héroïne, une drogue plutôt rare dans le secteur, et sur 3.500 euros en liquide. Deux autres complices présumés ont été interpellés dans el courant du week-end et, dans cette affaire, trois jeunes hommes doivent être jugés ce mercredi en comparution immédiate.

Lundi soir, un automobiliste de 25 ans, a été contrôlé pour vitesse excessive. Déjà connu, il transportait 1,2 kg de résine de cannabis. Au même moment, deux femmes de 22 et 23 ans, grillaient un feu sous les yeux des policiers dans le quartier Saint-Agne. Avec un kilo de résine de cannabis à bord, elles auraient dû conduire plus prudemment.

Sujets liés