20 Minutes : Actualités et infos en direct
ubuesqueA Toulouse, il coupe son bracelet électronique… pour aller en prison

Toulouse : Il coupe son bracelet électronique… pour aller en prison

ubuesqueCette drôle « d’évasion » a parfaitement fonctionné
Un bracelet électronique. Illustration.
Un bracelet électronique. Illustration. - S. Pouzet  / SIPA
Hélène Ménal

H.M.

Il avait des problèmes de cohabitation. Un homme de 33 ans, condamné pour des violences à une peine sous surveillance électronique au domicile de son oncle, ne supportait plus ce dernier. Le 19 octobre, il a donc coupé volontairement son bracelet électronique, puis il a appelé le service d’exécution des peines du tribunal de Toulouse pour l’en informer., expliquant qu’il préférait purger sa peine en prison.

Selon La Dépêche du Midi, son stratagème a parfaitement fonctionné. Le lendemain, les policiers ont débarqué chez l’oncle et ont effectivement trouvé l’intéressé qui les attendait sagement en dépit de la disparition de son bracelet. Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque le trentenaire a été jugé mercredi. Pour « évasion », un terme qu’ont, forcément, contesté ses avocats. Le détenu a toutefois écopé d’une peine complémentaire de trois mois de prion. Ferme cette fois, en espérant qu’il s’entend bien avec ses compagnons de cellule.

Sujets liés