20 Minutes : Actualités et infos en direct
SevesoCinq blessés dans une explosion dans une usine chimique en Alsace

Alsace : Une explosion dans une usine chimique fait cinq blessés

SevesoUn incident a eu lieu dans une usine de production de composants du nylon située à proximité de la Suisse et de l’Allemagne, en Alsace. Cinq personnes ont été touchées, dont une qui est restée hospitalisée
L'usine Butachimie installée à Chalampé, dans le Haut-Rhin.
L'usine Butachimie installée à Chalampé, dans le Haut-Rhin. - S. BOZON/AFP / AFP
Thibaut Gagnepain

T.G. avec AFP

Le site est classé Seveso seuil haut. L’entreprise Butachimie de Chalampé (Haut-Rhin) a été le théâtre d’une explosion, mercredi en début d’après-midi. Cinq blessés se sont retrouvés « en urgence relative » après cet incident au sein de l’usine chimique, a-t-on appris auprès de la préfecture du Haut-Rhin.

L’explosion a eu lieu précisément dans une fosse de rétention située dans un atelier de production, a précisé la préfecture. « Les premiers éléments laissent à penser qu’il n’y a pas de danger pour la population », a-t-on indiqué de même source. L’entreprise Butachimie a précisé de son côté que l’explosion s’était produite à 13h40 sur ce site proche de Bâle (Suisse) et de Fribourg (Allemagne).

Une personne reste à l’hôpital

« L’incident est maîtrisé. Nous mettrons tout en œuvre pour en déterminer les causes, en collaboration avec les divers experts », a déclaré un responsable de la communication de la société, en précisant en début de soirée que quatre des blessés avaient pu quitter l’hôpital. Une personne souffrant de brûlures aux mains restait hospitalisée.

Butachimie est un site de production de composants du nylon. L’usine de Chalampé produit ainsi 35 % de l’adiponitrile mondiale, d’après le site Internet de l’entreprise. Selon le responsable de l’entreprise, l’usine est « en grand arrêt » depuis le 19 mai et jusqu’à début juillet « pour des opérations de maintenance ». L’explosion « est externe aux équipements, il n’a pas de dommage à nos unités de production et il n’y a pas de fuite », a-t-il assuré.

L’usine se trouve sur un vaste site industriel qui compte plusieurs entreprises chimiques. Elle emploie en permanence 420 salariés, mais près de 1.200 personnes supplémentaires travaillent actuellement sur place pour assurer les opérations de maintenance, a expliqué le responsable.

Sujets liés