Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
SÉCURITÉUn collège-lycée évacué pour la troisième fois de la semaine à Rennes

Alerte à la bombe à Rennes : La cité scolaire Émile Zola évacuée pour la troisième fois de la semaine

SÉCURITÉ
Trois autres lycées rennais ont également été évacués ce mercredi matin dans la capitale bretonne
Le collège et lycée Zola à Rennes a été évacué pour la troisième fois de la semaine ce mercredi matin.
Le collège et lycée Zola à Rennes a été évacué pour la troisième fois de la semaine ce mercredi matin.  - Police nationale 35 / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

Le phénomène ne s’estompe pas depuis la rentrée et perturbe sans cesse le quotidien des élèves et des professeurs. Ce mercredi matin, quatre établissements scolaires ont été évacués à Rennes en raison d’une alerte à la bombe, a-t-on appris auprès de la police. Il s’agit cette fois des lycées Bréquigny, Charles Tillon, Victor et Hélène Bash et du collège-lycée Émile Zola.

Dans ce dernier établissement, situé en plein cœur de ville, les évacuations sont devenues la routine puisque la sonnerie avait déjà retenti lundi et mardi matin comme dans d’autres lycées de la capitale bretonne. C’était déjà le cas aussi la semaine dernière avec plusieurs établissements qui avaient été la cible de menaces, nécessitant à chaque fois l’intervention des forces de l’ordre. « C’est devenu quotidien », souffle une source policière.

Un seul suspect interpellé depuis la rentrée

Alors que les enquêtes s’accumulent pour tenter d’identifier les auteurs de ces fausses alertes à la bombe, seul un suspect a pour l’heure été interpellé depuis la rentrée de septembre. Ce mineur de 15 ans avait reconnu être l’auteur d’un mail évoquant une menace d’attentat au sein du lycée Frédéric-Ozanam de Cesson-Sévigné où il était scolarisé.

Il sera jugé le 21 décembre par le tribunal pour enfants. En attendant son jugement, l’adolescent, inconnu de la justice, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de se présenter dans son lycée.

Sujets liés