20 Minutes : Actualités et infos en direct
HackingA Rennes, le mail menaçant provenait du compte piraté d’un lycéen

Alerte à la bombe à Rennes : Le « mail menaçant » provenait du compte piraté d’un élève du lycée Zola

HackingUn adolescent a été placé en garde à vue ce vendredi matin avant d’être relâché
La police a imposé un périmètre de sécurité autour du collège et lycée Zola, à Rennes, en raison d'une alerte à la bombe jeudi matin.
La police a imposé un périmètre de sécurité autour du collège et lycée Zola, à Rennes, en raison d'une alerte à la bombe jeudi matin.  - Police nationale 35 / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

Il a été relâché après avoir passé quelques heures en garde à vue. Ce vendredi matin, un élève du lycée Emile-Zola à Rennes a été interpellé par la police judiciaire, a-t-on appris auprès du parquet. Jeudi matin un peu avant 8h30, les 1.500 élèves de l’établissement avaient été évacués à cause d’un mail de menace adressé sur l’application Pronote. Le message dénonçait pêle-mêle « le système éducatif, les professeurs, les notes, les devoirs » et évoquait la menace « de poser et faire exploser des bombes dans les lycées à l’aide du groupe Al-Qaida. »

Soupçonné d’être l’auteur du mail, le mineur a finalement été laissé libre en fin de matinée, « les vérifications ayant permis d’établir que son compte Pronote avait été piraté et utilisé pour diffuser le message menaçant », précise Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes. Les investigations se poursuivent pour tenter d’identifier l’auteur des faits.

Pour la troisième fois en trois jours, l’aéroport de Rennes-Saint-Jacques a également été évacué ce vendredi un peu avant midi en raison d’un mail d’alerte à la bombe, a-t-on appris auprès de la préfecture. Un périmètre de sécurité a aussitôt été mis en place le temps que les forces de l’ordre et une équipe cynophile interviennent pour lever les doutes. L’aéroport est désormais en cours de réouverture.

Sujets liés