20 Minutes : Actualités et infos en direct
PiégésDe faux agents du fisc avaient monté une escroquerie très rentable

Seine-Saint-Denis : De faux agents du fisc volaient des voitures grâce à une escroquerie bien huilée

PiégésLe chef du centre des Finances publiques de Noisy-le-Grand a mis au jour l’escroquerie
Le préjudice est estimé entre 200.000 et 250.000 euros.
Le préjudice est estimé entre 200.000 et 250.000 euros. - Geralt / Pixabay / newsgene-departement
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Deux escrocs présumés ont été interpellés lundi devant le centre des finances publiques de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) alors qu’ils tentaient de récupérer quatre véhicules neufs. Ces hommes auraient usurpé l’identité de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) pour acheter ces voitures mais aussi du matériel informatique et des téléphones. Le préjudice est estimé entre 200.000 et 250.000 euros.

Plusieurs plaintes déposées

Les suspects ont été interpellés grâce à la vigilance du chef du centre des finances publiques de Noisy-le-Grand, explique LCI. Il les a repérés lundi devant le bâtiment en train de réceptionner les voitures en tant qu’agents fiscaux. Ne les connaissant pas, il a alerté les autorités. L’escroquerie perdurait au moins depuis le mois de février dernier.

Si les suspects utilisaient le logo de la DGFIP, ils n’ont pas réussi à payer leur achat avec l’argent de l’institution. Le garage et le transporteur routier n’ont pas été rémunérés. Des plaintes ont donc été déposées. Une enquête a été ouverte et a été confiée au commissariat de Noisy-le-Grand.

Sujets liés