Seine-Saint-Denis : Un infirmier libéral aurait détourné 276.000 euros à la Sécurité sociale

FRAUDE Le quinquagénaire a notamment versé 100.000 euros sur les comptes en banque de sa femme et de son enfant

20 Minutes avec agence
Plusieurs biens immobiliers du suspect ont été confisqués. Photo d'illustration.
Plusieurs biens immobiliers du suspect ont été confisqués. Photo d'illustration. — Fernandozhiminaicela / Pixabay

Un infirmier libéral exerçant à Stains (Seine-Saint-Denis) a été placé en garde à vue ce lundi à Paris, puis remis en liberté moins de 48 heures plus tard. Il est soupçonné d’avoir fraudé la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) en se faisant rembourser à partir de 2015 des actes prescrits via des ordonnances fausses ou contrefaites, explique Le Parisien. Le total des sommes ainsi détournées dépasserait 276.000 euros.

Une enquête avait été ouverte plusieurs mois avant la garde à vue. Elle faisait suite à un signalement effectué par la Sécurité sociale de Seine-Saint-Denis, qui s’était étonnée du montant élevé des remboursements requis par le professionnel de santé. Les ordonnances transmises ont alors été passées à la loupe, révélant la tromperie.

Les comptes en banque du suspect de 54 ans ont aussi été étudiés. Il est apparu que 100.000 euros avaient été transférés par l’infirmier vers les comptes de son enfant et de son épouse. L’homme a vu certains de ses biens immobiliers saisis et devrait prochainement comparaître devant la justice pour « escroquerie ».