20 Minutes : Actualités et infos en direct
EnquêteQuand une infraction routière débouche sur une enquête pour féminicide

Lille : Quand une simple infraction routière débouche sur une enquête pour féminicide

EnquêteUn automobiliste qui avait refusé un contrôle de police a pu être interpellé avant d’avouer aux agents qu’il avait poignardé à mort sa compagne quelques jours plus tôt
Des motards de la police nationale (illustration).
Des motards de la police nationale (illustration). - G. Varela / 20 Minutes / 20 Minutes
Mikaël Libert

Mikaël Libert

Ce sont les petits contrôles qui font les grandes affaires. Lundi, en fin d’après midi, des motards de la police nationale ont repéré un automobiliste qui venait de commettre une infraction routière dans le quartier de Moulins, à Lille. Logiquement, les agents ont décidé de contrôler le contrevenant, lequel a fini par avouer un meurtre après un refus d’obtempérer et un délit de fuite selon le parquet de Lille, confirmant une info de nos confrères du site Actu17.

Comme cela devient de plus en plus courant, l’automobiliste en tort a refusé d’obéir aux injonctions des policiers et a pris la fuite. Un premier refus d’obtempérer au cours duquel le fuyard a traîné sur plusieurs mètres un policier, accroché à la portière de son véhicule. Si l’agent s’en est tiré sans blessure, comme l’a confirmé à 20 Minutes une source policière, ce n’est pas le cas de sa moto. Pris en chasse par une seconde patrouille de police, l’homme ne s’est pas arrêté pour autant, n’hésitant pas à accélérer et à franchir des feux rouges.

Il reconnaît le meurtre de sa compagne

La voiture folle est parvenue à parcourir encore plusieurs kilomètres, jusqu’à la commune de Loos qui jouxte Lille. C’est là que deux autres véhicules de police ont pu lui barrer la route, mettant fin à la course-poursuite. Le conducteur a aussitôt été interpellé. Le passage au fichier de la voiture a permis aux fonctionnaires de déterminer qu’elle appartenait à une femme, la compagne du chauffard. De lui-même, l’homme a confessé aux policiers « qu’il avait tué sa compagne à coups de couteau », affirme le parquet de Lille. Un meurtre survenu 48 heures auparavant, selon Actu17.

Une information que les agents ont immédiatement vérifiée malgré l’état d’ébriété avancé du chauffard. Et en effet, lorsqu’ils ont visité le domicile du couple, ils ont découvert le corps sans vie de la victime. Après dégrisement, l’homme a été placé en garde à vue. Il doit être présenté, ce mercredi, au parquet en vue d’une mise en examen pour « homicide volontaire par conjoint » a précisé la procureure de Lille.

Sujets liés